Forum Relation d'aide
Bonjour invité! Merci de t'être inscrit sur le forum Oser être moi.Pour terminer ton inscription, il reste une dernière formalité: procéder à ta présentation dans la partie "présentation des membres"
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Recto colite hemorragique
Mer 3 Juin - 18:35 par sissi Admin

» ABONDANCE
Lun 20 Avr - 15:54 par sissi Admin

» Le laché prise
Ven 13 Mar - 16:07 par sissi Admin

» Entre Parents et enfants
Dim 1 Fév - 11:18 par sissi Admin

» Les mots sont des fenêtres
Dim 1 Fév - 11:15 par sissi Admin

» Démaquillant maison
Dim 1 Fév - 11:11 par sissi Admin

» Exercice Auto -empathie
Dim 1 Fév - 10:33 par sissi Admin

» aimer la main ouverte
Jeu 8 Jan - 12:15 par sissi Admin

» POUR PARDONNER
Lun 17 Nov - 13:14 par sissi Admin

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 18 le Jeu 14 Nov - 10:33
Statistiques
Nous avons 21 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mvogo roger

Nos membres ont posté un total de 273 messages dans 199 sujets

Pourquoi suis-je allergique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi suis-je allergique?

Message par sissi Admin le Lun 25 Fév - 14:02

Les allergies sont le plus souvent provoquées par des situations que l'on n'accepte pas ou qui réveillent en nous le souvenir d'émotions oubliées.

- Allergie liée à ce qu'on ne peut plus tolérer:

Lorsqu'on dit: «Je ne peux plus supporter cette situation...» notre corps peut réagir dans ce sens.

Une lectrice écrivit un jour, pour faire part de la façon dont elle s'était libérée d'une allergie aux yeux qu'aucun médicament n'avait réussi à enrayer. En utilisant les clés de la Métamédecine, elle s'est demandée s'il y avait quelque chose qu'elle voyait qui la dérangeait.

Elle prit alors conscience qu'elle se laissait déranger par les restes de bois que son mari avait laissés sur la pelouse de leur jardin après un bricolage. Elle en discuta avec lui et il lui dit : « Si ce sont mes bouts de bois qui te dérangent, je vais les ranger. » Une fois fait, son allergie aux yeux disparut complètement.

Allergie liée à un souvenir désagréable :

Un homme allergique aux glycines alla rencontrer les parents de sa nouvelle amie. En entrant dans le salon de ses hôtes il vit un bouquet de glycines sur la table. A la vue de ce bouquet, il se sentit suffoquer, la sueur perla sur son front. Prêt à s'évanouir, il révéla son allergie aux glycines. Son amie se précipita pour jeter le bouquet. Une fois remis, il lui expliqua que les glycines contenaient un allergène qu'il devait absolument éviter. Etonnée, son amie lui dit : « Même les glycines de soie ? » Le bouquet qui l'avait fait réagir était un bouquet de fleurs de soie.

Lorsqu'un souvenir est réveillé par la stimulation d'une image, d'un son, d'une odeur ou par un toucher, le cerveau ne fait plus la différence entre l'image mémorisée et celle qui l'a réveillée.

On lui demanda ce que les glycines pouvaient lui rappeler, il répondit : « Rien du tout ! » Ce n'est que plus tard qu'il se rappela que là où il habitait avant la séparation de ses parents, il y avait en effet une grande glycine. Un jour en particulier où cette glycine était très en fleurs, il avait assisté impuissant à une scène de violence où son père avait frappé sa mère. Il avait environ 6 ans. Il avait vu le sang gicler du nez de sa mère.

Les glycines lui rappelaient son impuissance à pouvoir secourir sa mère.

Sa crise exprimait : « Je ne veux pas revoir cette scène » et sa suffocation exprimait : «Aidez-moi à sortir de cette scène insupportable. »

Le cerveau limbique ne mémorise pas seulement l'émotion mais tous les éléments constituant la scène émotionnelle.Lorsqu'on se retrouve confronté à l'un de ces éléments, cela a comme effet de nous ramener dans la scène douloureuse ou désagréable qu'on a vécue.

C'est ce qui explique que les personnes abusées ne peuvent supporter d'être touchées et ce, même amicalement. Pour elles, le contact du toucher va réveiller parfois inconsciemment le souvenir de l'abus et de l'équation qui en a résultée, soit : « être touchée = manque de respect. »

Il ne s'agit toutefois pas toujours de scènes dramatiques mais plutôt d'émotions non libérées.

Un participant confiait qu'il souffrait de prurit lorsqu'il prenait une douche mais pas un bain. Il disait que dès que l'eau commençait à lui couler sur le corps, il se retrouvait aux prises avec des démangeaisons. Il ne comprenait pas puisqu'il préférait la douche à la baignoire. Cela remontait à une quinzaine d'années alors qu'il était résident universitaire. Il occupait une petite chambre où il avait une douche mais pas de baignoire.

Il n'aimait pas ce qu'il apprenait à l'Université et il avait le sentiment de perdre son temps, ce qui l'exaspérait. Par la suite, chaque fois qu'il prenait une douche cela avait comme effet de le ramener dans sa petite chambre d'étudiant, et de réveiller l'exaspération qu'il avait éprouvée. En l'aidant à libérer cette émotion passée, le prurit disparut. Il put de nouveau jouir du bien-être de prendre une douche.

-Allergie aux fleurs printanières :

L'éclosion des arbres en fleurs au printemps peut nous rappeler le mélange des fleurs lors de funérailles. C'est ce qui peut expliquer que des personnes allergiques aux parfums des arbres en fleurs n'ont pas de problèmes avec les fleurs vendues chez les fleuristes.

Qu'est-ce que les fleurs peuvent me rappeler?
Seraient-ce des funérailles ?
La mort d'une personne que j'aimais ou un évènement particulier?


Une personne qui souffrait de cette allergie se rappela une scène où elle avait environ 7 ans. Le père de l'une de ces camarades de classe était décédé. Pour soutenir la petite fille éprouvée, l'institutrice convoqua les parents des élèves à l'enterrement. Les enfants marchaient derrière le corbillard suivi par les adultes. Elle revoyait dans ses souvenirs, cette voiture noire recouverte de fleurs et la petite fille qu'elle était qui avait peur. Elle aurait voulu que sa mère lui tienne la main, mais n'osait pas déroger à ce qui lui avait été demandé. En travail thérapeutique, on va la guider pour qu'elle puisse aller vers sa mère et lui dire qu'elle avait peur. Sa mère la garda près d'elle, pendant que les autres continuaient à marcher sans faire de cas qu'elle ait changé de place. Après ce travail, elle ne souffrit plus de cette allergie aux fleurs. Le souvenir désagréable qui était celui de se croire obligée de respirer ce parfum funéraire était libéré.

-Allergie au froid:

Il se manifeste par de l'œdème, des rougeurs et des démangeaisons aux mains, au visage et aux oreilles, dès que la personne sort à l'extérieur par une température avoisinant 0°C. L'hiver représente la mort comme le printemps symbolise la naissance. Le froid est également lié à la solitude.

Aussi, une allergie au froid a une relation avec la solitude, la destruction, ou la mort. Cela peut concerner une personne mais également une situation.

Une personne souffrait d'allergie au froid. Quand elle avait tout juste 1 an, sa mère avait quitté le foyer, la laissant à son père qui la confia à sa grand-mère paternelle.

Cette allergie survient après la mort de son mari. Le décès de ce dernier réactiva le souvenir de la profonde solitude liée au départ de sa mère.

Une autre a souffert d'une allergie au froid après a voir quitté un homme qui menaçait de se suicider. Elle ne pouvait accepter de voir cet homme se détruire mais en même temps elle savait que si elle continuait avec cet homme, elle risquait d'y laisser sa santé et son bien-être.

Une autre participante avait débuté cette allergie, après que sa mère fut atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Ai-je de la difficulté à accepter la dégradation de la santé physique ou psychique d'une personne qui m'est chère?

Ai-je peur que l'un de mes proches se suicide ?

Ai-je de la difficulté à accepter le décès d'une personne que j'aimais ?

Ai-je vécu une expérience d'abandon quand j'étais enfant ?

-Allergies alimentaires:

Les allergies alimentaires sont également en lien avec un souvenir. Par exemple si on était en train de manger des épinards lorsqu'on apprit la mort de notre père. La simple vue des épinards ou leur odeur peut réveiller le souvenir et créer l'aversion.

Il y a toutefois un grand nombre d'allergies alimentaires dont on ne peut retrouver de souvenirs.

Il arrive que ces souvenirs soient en lien avec une incarnation passée.

Une personne racontait que lorsqu'elle était bébé, elle rejetait tout mélange de légumes qui contenait des petits pois verts. C'est en lui présentant séparément chacun des légumes de ce mélange qu'on identifia qu'il s'agissait bien des petits pois verts. En grandissant, elle ne pouvait pas davantage en manger. Un jour lors d'une détente en profondeur, elle eut des images d'une femme vivant en Angleterre. Cette femme était servante et mal traitée. Les petits pois verts étaient considérés comme étant la nourriture des pauvres et c'est ce qu'on lui donnait souvent à manger.

-Allergie au lactose ou aux produits laitiers :

Le lait ne peut que nous ramener à notre mère, car après la naissance les seins de la maman sont gorgés de lait qui est l'aliment du nourrisson.

Si l'allergie se manifeste chez un bébé :

Cet enfant s'est-il senti désiré par sa mère ?

Aurait-il eu le sentiment qu'elle le rejetait, qu'elle l'abandonnait ?

Il est possible qu'en rejetant le lait, ce soit sa mère qu'il rejette également.

Si l'allergie se manifeste chez un enfant :

Y aurait-il eu conflit avec sa mère?

Si l'allergie chez l'adulte se manifeste:

Y a-t-il un événement qui aurait réveillé une douleur non résolue avec la mère ?

-Allergie au gluten:

L'intolérance au gluten se retrouve dans la maladie coeliaque(abdomen) mais il y a plusieurs personnes qui ont cette intolérance sans pourtant être coeliaques.

Les causes psychosomatiques peuvent être sensiblement les mêmes.

On retrouve le gluten dans de nombreux produits alimentaires, dont le pain. L'allergie au gluten est souvent associée à des problèmes concernant l'argent (le pain). Les expressions «avoir du blé ou manquer de blé» l'expriment bien.

Une personne ayant cette intolérance confiait que ses parents se querellaient continuellement au sujet de l'argent. Pour elle l'argent équivalait à une source de conflits. Inconsciemment en rejetant le gluten, (le blé) c'est l'argent qu'elle rejetait. Elle me disait : «En effet je rejetais l'argent qui me semblait être une priorité pour mes parents alors que je considérais d'autres valeurs plus importantes, par exemple avoir du bon temps avec ses enfants. »

Une autre personne, affectée par cette allergie, avait vu sa mère obligée de vivre dans un milieu de violence parce qu'elle n'avait pas d'argent pour quitter son père. À son tour, cette participante se retrouvait dans une situation de dépendance financière, par manque de travail. C'est cette dépendance à l'argent qu'elle rejetait.

Ai-je vécu ou est-ce que je vis des conflits par rapport à l'argent ?

Suis-je en réaction vis-à-vis de ceux qui ont de l'argent ?

Mes difficultés financières réveillent-elles en moi un sentiment d'injustice ?


- Allergie aux poils d'animaux:

Les personnes qui sont allergiques aux poils d'animaux aiment bien souvent l'animal dont elles sont allergiques. Leur allergie a comme effet de réveiller un souvenir de tristesse, c'est ce qui explique le larmoiement et les éternuements qui peuvent correspondre au rejet du souvenir réveillé.

Un garçon allergique aux poils de chat n'avait jamais fait le lien entre son allergie et le chat d'une voisine qu'il affectionnait quand i1 était petit. Il aimait jouer avec ce chat. Il le considérait comme son ami à qui il pouvait tout raconter. Quand ses parents déménagèrent il perdit son ami et vécu par la suite un grand sentiment de solitude. Chaque fois qu'il voyait un chat cela le ramenait à la perte du chat qui était son ami.

Un jeune garçon souffrant d'une allergie aux poils de chien avait eu pendant des années un chien qu'il affectionnait particulièrement. Quand ses parents se séparèrent, ils firent tuer le chien, parce qu'ils ne pouvaient le prendre ni au nouveau lieu de résidence du père ni à celui de la mère. Chaque fois que le garçon voyait un chien, la tristesse à la fois de la perte de son compagnon et de la séparation de ses parents refaisait surface et se manifestait par des larmoiements et des éternuements.

Pour se libérer de cette allergie, il faut libérer la tristesse contenue dans le souvenir que cet animal réveille. C'est-à-dire retourner dans ce souvenir, aller consoler cet enfant que nous étions. Lui dire que l'âme de cet animal lui reviendra, dans le corps d'un autre animal, qu'il pourra aimer.

Quand j'avais 11 ans, j'avais adopté un petit chat dont la maman était morte au cours de son accouchement. Je l'avais nourri avec un petit biberon de poupée. Ce chat dormait toutes les nuits à mes pieds. Quand j'eus 14 ans, nous avons déménagé et comme nous ne pouvions prendre mon chat, ma mère le fit euthanasier. J'en eus beaucoup de chagrin. Par la suite j'eus d'autres chats, mais aucun n'avait pu remplacer le chat de mes 11 ans.

Puis un jour, un chat âgé de quelques années vint à ma rencontre. Il me suivait lorsque je sortais de la salle de séminaire et attendait mon retour. Peut-être ses maîtres l'avaient-ils laissé? Peut-être se cherchait-il un nouveau maître? Il n'était pas maigre, mais il avait faim. Je l'ai nourri et j'ai fini par l'adopter. Et tout comme ce chat de mes onze ans, il dormait à mes pieds et j'avais le profond sentiment que l'âme de « moumoune » m'était revenue dans ce chat.

Quel souvenir cet animal réveille-t-il en moi ?

Ai-je perdu un animal que j'aimais beaucoup ?

Se pourrait-il que je n'aie pas fait le deuil de cet animal que j'aimais ?


Ai-je déjà eu le sentiment que le chat ou le chien avait plus d'importance que moi ?

-Allergie à la poussière ou aux moisissures:

Ai-je de la difficulté à accepter la saleté, ou les détritus ?

Ai-je de la difficulté à accepter le milieu où je vis ?

-Allergie aux médicaments :

Ai-je vécu une expérience désagréable dans un cabinet d'un médecin ou à l'hôpital ?

Est-ce que pour moi, médicament = hôpital ?

Ai-je peur de la maladie ou des infections ?

-Allergie aux antibiotiques:

Les antibiotiques ont longtemps été considérés comme le remède miracle suite à la découverte de la pénicilline par le docteur Alexander Fleming. Avec le temps on leur a découvert des propriétés qui dépassaient de loin leur action bactéricide. Par exemple, on s'est rendu compte qu'ils pouvaient s'avérer être des activateurs de croissance qui permettaient à un animal destiné à la consommation d'atteindre plus rapidement un poids négociable, représentait une économie substantielle dans l'alimentation imaux vendus à grande échelle, comme les poulets par exemple .

En Europe, 70% des antibiotiques mis sur le marché sont donnés aux animaux industriels ! Les résidus de ces antibiotiques se retrouvent à être absorbés quotidiennement dans la viande, par sommateurs de ces produits, ce qui a pour conséquence de favoriser une résistance de plus en plus grande aux antibiotiques.

-allergie au sparadrap:

Ai-je vécu une expérience désagréable alors qu'on me retirait un pansement?

Est-ce que pour moi, sparadrap pourrait équivaloir à manque de délicatesse, de la brutalité ?


-Allergie au soleil:

Cette allergie se manifeste par un prurit(démangeaisons) qui peut s'apparenter à de l'urticaire.

Si cette allergie survient lorsqu'on est en vacances :

Est-ce que je me donne le droit au plaisir de me détendre ou de m'offrir ces vacances ?

Serais-je coupable de m'être offert ces vacances alors que mes ne peuvent pas se le permettre ?

Une amie partageait qu'elle était allergique au soleil et ne comprenait pas comment il se faisait que pendant un séjour en Afrique elle n'en fut pas affectée. Je lui demandai si elle était allée en Afrique en vacances ou pour le travail. Elle comprit lorsqu'elle me répondit : « Pour le travail ! »

L'allergie au soleil peut également s'apparenter à d'autres affection de la peau, comme le vitiligo ou un cancer de la peau , ou des yeux comme la photophobie.

Claudia Rainville "guérir"
avatar
sissi Admin
Admin

Messages : 434
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 45
Localisation : coucou de limoux

http://oser-etre-moi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum