Forum Relation d'aide
Bonjour invité! Merci de t'être inscrit sur le forum Oser être moi.Pour terminer ton inscription, il reste une dernière formalité: procéder à ta présentation dans la partie "présentation des membres"
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Recto colite hemorragique
Mer 3 Juin - 18:35 par sissi Admin

» ABONDANCE
Lun 20 Avr - 15:54 par sissi Admin

» Le laché prise
Ven 13 Mar - 16:07 par sissi Admin

» Entre Parents et enfants
Dim 1 Fév - 11:18 par sissi Admin

» Les mots sont des fenêtres
Dim 1 Fév - 11:15 par sissi Admin

» Démaquillant maison
Dim 1 Fév - 11:11 par sissi Admin

» Exercice Auto -empathie
Dim 1 Fév - 10:33 par sissi Admin

» aimer la main ouverte
Jeu 8 Jan - 12:15 par sissi Admin

» POUR PARDONNER
Lun 17 Nov - 13:14 par sissi Admin

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 18 le Jeu 14 Nov - 10:33
Statistiques
Nous avons 21 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mvogo roger

Nos membres ont posté un total de 273 messages dans 199 sujets

Les fleurs de bach c'est quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les fleurs de bach c'est quoi?

Message par sissi Admin le Mer 19 Jan - 15:46




Qu’est ce qui se cache derrière ces petites fioles ? Bien qu’on en parle de plus en plus, le mode d’action de ces elixirs floraux, nés en Angleterre au début du xxè siècle, reste mystérieux. Quelques éclaircissements pour mieux juger…

Les fleurs de Bach, vous aves sûrement déjà entendu prononcer ce nom. Il se peut même qu’une amie ou une collègue vous ait vanté les bienfaits antistress du plus célèbre de ces élixirs floraux : Le Rescue Remedy. Confidentielles il y a encore quelques années, les petites fioles du Dr Bach ont aujourd’hui une cote d’enfer. Sans doute parce que la philosophie d’Edward Bach (1886-1936), proche de la conception orientale de la santé est davantage en phase avec notre époque que la sienne. En effet, selon le célèbre homéopathe et bactériologiste anglais, corps et esprit ne font qu’un. C’est l’accumulation et le stockage des émotions négatives, qui, perturbant la circulation de notre énergie vitale, déclenchent des maladies. D’où la nécessité d’intervenir en amont, au moment où les émotions se manifestent.
D où viennent elles ?

Un matin de 1930, Edward Bach se promène dans la campagne galloise. Soudain une certitude le saisit : la rosée, sous l’action du soleil, condense les propriétés “spirituelles” de chaque plante. Pendant des semaines, guidé par son intuition, le médecin sélectionne les plantes capables selon lui, de rééquilibrer une émotion négative. Il les dépose dans une coupe d’eau de source, les laisse au soleil pendant plusieurs heures, les filtre, puis ajoute un peu de cognac à la décoction. Pendant des semaines, il teste (en les absorbant) chaque élixir, pour varier ses impressions. En quelques années, la pharmacopée du Dr Bach se complète et compte 38 élixirs plus un, le célèbre Rescue Remedy (à utiliser en cas de stress ou de choc émotionnel), composé de 5 élixirs parmi les 38. A chacun correspond une disposition d’esprit qui favoriserait le mal-être, et donc à plus ou moins long terme, la maladie. Mais aujourd’hui comme hier, les scientifiques purs et durs en contestent l’efficacité. Aucune étude sérieuse n’a pu démontrer un impact supérieur à l’effet placebo. Ce à quoi les défenseurs des fleurs de Bach avancent que les effets sont probants sur les plantes et les animaux, peu susceptibles d’être soumis à cette incidence.

A quoi servent-elles ?

Les fleurs de Bach agiraient principalement sur les sentiments et les émotions qui génèrent de la souffrance : anxiété, angoisse, colère. En apaisant l’esprit, en le libérant de ses blocages et de ses tensions, le corps est redynamisé et moins perméable à la maladie. Les élixirs floraux peuvent également être administrés en complément d’un traitement médical classique. Jusqu’à la fin de sa vie, le dr Bach reçut chez lui des malades, hommes, femmes et enfants, qu’il soulagea et guérit de nombreuses pathologies face auxquelles la médecine classique était impuissante. Pour autant il n’incita jamais ces patients à abandonner leurs traitements. Pour lui, l’important était de soigner l’esprit en même temps que le corps.

Comment choisir les élixirs ?

Même si aujourd’hui les conseillers en elixirs se multiplient, il est important de se rappeler que pour Bach, le patient devait être son propre médecin. D’où l’indispensable question en préambule : quel est mon état émotionnel ces temps-ci ? Il suffit alors de rechercher, sur la liste des 38 élixirs de Bach, ceux qui correspondent aux émotions et aux sentiments dominants (7 élixirs floraux au maximum par cocktail). C’est ainsi que chacun peut se concocter son remède. Si on a du mal à lire en soi, on peut alors consulter un conseiller en fleurs de bach. Dans ce cas, le bouche à oreille est le meilleur guide. Il existe de nombreuses marques d’élixirs floraux fabriqués à partir de la recette originale de Bach. La plus ancienne est vendue en pharmacie et en parapharmacie, mais il existe une multitude de petits et de gros producteurs d’élixirs floraux, dont certains mettent en avant la certification Bio, ce qui n’est pas un argument négligeable.

Quand faut il les utiliser ?

Quand il y a du “trop” ou du “pas assez” en soi ou dans sa vie. Trop de colère, d’impatience, d’envie, de jalousie, de tristesse, de sacrifice…ou bien pas assez d’insouciance, de joie, de générosité, de confiance…Bref quand on sent que l’on doit faire bouger les choses pour être d’avantage ne harmonie avec soi et les autres.


Comment agissent-elles ?

Mystère ! L’état actuel des connaissances scientifiques ne permet pas de comprendre le mécanisme des fleurs de Bach. Pour certains, le fait de se pencher sur soi et d’analyser ses problèmes contribuerait déjà à un mieux être. Ajoutons à cela le rituel relaxant que peut constituer la prise plusieurs fois par jour de l’élixir.


Quelles posologie ?

La bonne prise : quatre gouttes d’un mélange au moins quatre fois par jour (plus si on en ressent le besoin), directement sur la langue ou dans un peu d’eau. Au bout d’un mois, il est important de refaire le point afin de savoir si le traitement doit être poursuivi ou modifié. Les fleurs de Bach sont sans effets secondaires et d’une totale innocuité. Il est essentiel de rappeler que ces élixirs floraux ne peuvent pas et ne doivent pas se substituer à un traitement médical.

Flavia Mazelin Salvi pour Version Fémina

avatar
sissi Admin
Admin

Messages : 434
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 44
Localisation : coucou de limoux

http://oser-etre-moi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum