Forum Relation d'aide
Bonjour invité! Merci de t'être inscrit sur le forum Oser être moi.Pour terminer ton inscription, il reste une dernière formalité: procéder à ta présentation dans la partie "présentation des membres"
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Recto colite hemorragique
Mer 3 Juin - 18:35 par sissi Admin

» ABONDANCE
Lun 20 Avr - 15:54 par sissi Admin

» Le laché prise
Ven 13 Mar - 16:07 par sissi Admin

» Entre Parents et enfants
Dim 1 Fév - 11:18 par sissi Admin

» Les mots sont des fenêtres
Dim 1 Fév - 11:15 par sissi Admin

» Démaquillant maison
Dim 1 Fév - 11:11 par sissi Admin

» Exercice Auto -empathie
Dim 1 Fév - 10:33 par sissi Admin

» aimer la main ouverte
Jeu 8 Jan - 12:15 par sissi Admin

» POUR PARDONNER
Lun 17 Nov - 13:14 par sissi Admin

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 18 le Jeu 14 Nov - 10:33
Statistiques
Nous avons 21 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mvogo roger

Nos membres ont posté un total de 273 messages dans 199 sujets

Les 7 besoins du corps émotionnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les 7 besoins du corps émotionnel

Message par sissi Admin le Lun 26 Nov - 18:45

Plus tu donnes de la nourriture (les 7 besoins ci-dessous) à ton corps émotionnel, plus tu vas vers une maitrise complète de tes émotions.



Le besoin premier : la beauté


Surprenant, n'est-ce pas?

La beauté importe beaucoup pour l'être humain. Il apprécie hautement être entouré de beauté.

Les gens malheureux ou atteints de sérieuses maladies sont ceux qui ne peuvent retracer aucune beauté autour d'eux ni en eux.

Une personne entourée de laideur, vivant dans une maison de béton, dépourvue de nature autour d'elle, négligeant sa tenue vestimentaire et ne voyant rien de beau dans son aspect physique aura de fortes tendances suicidaires.

L'être humain doit voir la beauté par ses yeux intérieurs et extérieurs. Il sera extrêmement difficile de voir là beauté par l'intérieur si elle n'est pas apparente extérieurement.

Lorsque tu te promènes dans la nature, certaines choses te vont droit au coeur simplement à les regarder. Ce peut être la beauté d'un arbre ou d'un coucher de soleil. « Qu'est-ce que cela peut bien m'apporter? », me demanderas-tu.

Ça remplit ton corps émotif. Tu éprouves un sentiment de bonheur très profond. C'est très important même si on a tendance à associer beauté à sentimentalité. Chaque instant de ta vie, chaque circonstance t'offre l'opportunité de t'entourer de beauté. Profites-en. Chaque action, si petite soit-elle, est un pas de plus vers ta maîtrise. Je te conseille de commencer d'abord par toi-même, par tout ce qui te touche (vêtements, nourriture...). Choisis ce qu'il y a de plus beau et de meilleur.

Accorde plus d'importance à la qualité plutôt qu'à la quantité. Tout ce qui touche ta peau est important.

Que tu regardes une maison, l'intérieur d'un appartement, une personne ou la nature, c'est la beauté que tu dois observer. Ne tente pas de trouver la petite tache noire. Accepte les compliments plutôt que d'essayer d'éliminer ce que tu n'aimes pas de toi. Accepte que la beauté est toujours beaucoup plus grande partout autour de toi.

Si tu as des problèmes respiratoires ou des problèmes de coeur, si tu as l'impression d'étouffer, il sera fort possible que tu ne puisses voir la beauté en toi et autour de toi.



Le deuxième besoin : la créativité



La créativité est l'expression de ton individualité. Ne pas créer, c'est se détruire ou imiter les autres. La créativité représente un besoin primordial. Quand tu ne l'exploites pas, tu affectes ta vie émotionnelle. Un travail monotone doit être compensé par une activité créative. Toute personne sur la terre peut créer, même les gens handicapés. La créativité fait partie de l'être humain.

Il n'est même pas nécessaire d'inventer une quelconque fabrication... La créativité peut s'exprimer par un arrangement floral, la confection d'un vêtement, la préparation d'un nouveau mets à partir de restes, le bricolage ou les réparations d'une maison, et ce, en y ajoutant ton style personnel.

Tu possèdes un talent particulier pour quelque chose. Remonte à tes aptitudes d'enfant. Étais-tu bon en dessin? Tu pourrais explorer ce côté en faisant des toiles. Tu peux même choisir d'écrire. Si ce n'est pas pour une maison d'édition, tu pourras le faire pour toi-même ou pour le simple plaisir d'écrire.

En utilisant tes talents, en faisant quelque chose qui vient de toi, tu donnes vie à ta créativité. Tu n'es pas une copie de quelqu'un d'autre.

Certaines personnes utilisent leur créativité dans leur travail de tous les jours. Il est alors normal pour ces gens de mener une vie plus passive en dehors de leur ouvrage.

Créer veut également dire créer ta vie, prendre des décisions dans ton existence.

Le manque de créativité affecte les organes génitaux ou tout ce qui concerne la région de la gorge.



Le troisième besoin : la confiance



Que veut dire avoir confiance en soi? Les réponses sont multiples. Plusieurs personnes mélangent la confiance avec le courage, la persévérance, avoir du front...

La confiance en soi n'est pas de foncer ou de combattre tes peurs : ça, c'est du courage.

La confiance en soi signifie la capacité de se confier, de s'exprimer, de se révéler à une autre personne sans avoir peur de se faire juger.

Plus tu apprends à te confier, à te révéler aux autres, et ce, sans choisir, plus tu développes cette confiance en toi. Tu attires ainsi la confiance des autres.

La confiance en toi te permettra de te révéler à n'importe qui. Encore faut-il avoir un juste milieu! Je ne veux pas t'inciter à raconter ta vie à tout le monde sur ton passage. Cependant, si tu as une envie soudaine et spontanée de te confier à quelqu'un, sans même le connaître vraiment, fais-le. Ta peur de te dévoiler, de te faire juger se dissipera graduellement. Tu ne t'attarderas plus à ce que ton interlocuteur pourrait penser de toi.

La confiance en soi, c'est choisir. Ce n'est pas inné ni héréditaire, mais plutôt toi qui décides d'avoir confiance en toi par tes tentatives personnelles et quotidiennes et par ta volonté d'apprendre à te révéler. Le manque de confiance en soi engendre automatiquement le manque de confiance en les autres.

Les problèmes d'élimination rénale ou intestinale sont souvent les symptômes physiques d'un manque de confiance.



Le quatrième besoin : l'appartenance



L'être humain doit sentir qu'il appartient à quelque part, à un groupe. On le voit souvent d'ailleurs, dès son jeune âge, s'entourer d'un cercle d'amis. L'enfant retiré, sans lien d'appartenance, devient misérable. Beaucoup d'adultes souffrent de solitude à cause de ce manque d'appartenance.

L'appartenance vient de l'intérieur de toi. C'est toi seul qui décides d'appartenir à quoi que ce soit, à n'importe quel moment et avec n'importe qui. As-tu tendance à fréquenter le même restaurant, le même groupe d'amis ou le même lieu de vacances? C'est signe que , tu manques d'appartenance. Tu as probablement beaucoup de difficulté à t'adapter, à te sentir bien dans un endroit nouveau.

Appartenir ne signifie pas de vouloir demeurer partout. Mais quel que soit l'endroit où tu te trouves, que ce soit dans la richesse ou dans la pauvreté, dis-toi que tu as le droit d'être là à cet instant. En acceptant cette notion, tu élimineras tout malaise ou toute sensation étrangère d'être en un lieu « inhabituel ».

La personne qui manque d'appartenance souffre d'un vide intérieur et sera portée à remplir ce vide par de la nourriture ou de la boisson. Elle peut éprouver un problème de poids ou un problème au niveau du tube digestif. Elle peut aussi devenir très possessive avec les autres pour essayer de compenser son sentiment de non-appartenance.



Le cinquième besoin : l'espoir



S'imaginer être pris sous terre dans une espèce de tunnel sans ouverture, être convaincu qu'il n'y a aucun espoir d'en sortir... il vaudrait mieux mourir! Mais s'imaginer qu'une petite lueur brille au loin, tout devient différent. Ce petit grain de lumière redonne vie et énergie à cet espoir. Le temps requis pour atteindre le bout du tunnel ne sera plus un obstacle.

Cela va de même pour l'être humain. Tu dois savoir que tu te diriges constamment vers plus de lumière. Il y a quelque chose de fantastique au bout de ton chemin ou de ta route.

Tu dois garder espoir que tout ira mieux. Ce que tu vis en ce moment, ce sont des expériences. Elles sont là pour t'apprendre quelque chose sur toi. Et, au fur et à mesure que tu apprendras, il y aura plus de lumière, donc plus de chaleur et plus d'amour en toi.

Les gens sans espoir sont souvent dépressifs ou souffrent de basse pression.



Le sixième besoin : l'affection



Si tu manques d'affection, qui a oublié d'en semer? En regardant autour de soi, il est facile de constater que l'être humain donne très souvent beaucoup plus d'affection aux animaux qu'il en donne aux humains.

C'est bien de donner de l'affection aux animaux mais on ne doit pas oublier les êtres humains pour autant! Il est courant de voir une épouse ou un mari assis devant le téléviseur, occupé à flatter leur petit chien (ou petit chat) alors que le partenaire est laissé à lui-même... et doit se résigner à se flatter seul! ! !

Le toucher physique n'est pas l'unique façon d'exprimer son affection. Une parole encourageante, une fleur de temps à autre, un petit mot d'amour ou un compliment relèvent également de l'affection. Ce que tu fais pour les autres, tu peux le faire pour toi, car l'affection, c'est aussi pour toi. Ne t'oublie pas!

Il est prouvé qu'un bébé ne recevant que les besoins primordiaux (biberon, changement de couches, etc.), sans la moindre trace d'affection de ses parents, se laissera mourir tellement ce besoin est important.

Voilà l'explication de plusieurs allergies. Si ton manque d'affection s'amplifie, tu éprouveras les mêmes problèmes que le manque d'appartenance (nourriture ou boisson).



Le septième besoin : un but



Il est primordial d'avoir un ou plusieurs buts dans sa vie.

Si je te disais : « Je te donne une minute pour me dire quels sont tes buts à court terme (six mois), à moyen terme (cinq ans) et à long terme (vingt ans) », que me répondrais-tu? Parviendrais-tu à me nommer trois buts dans chacun de ces laps de temps? Ce serait difficile, n'est-ce pas? Spécialement s'ils sont inexistants...!

Il est très important d'avoir un but précis. Par le fait même, ton goût de vivre s'accentue. N'hésite pas à avoir des grands buts! Il est mieux de manquer un grand but par peu que d'atteindre un petit but! De plus, les buts, ça se change.

Assure-toi de bien différencier désir et but.

Exemple: tu veux posséder ta propre maison l'an prochain, c'est un désir. Il devient un but au moment où tu poses une quelconque action afin de l'acquérir. Ton désir prend la forme d'un but lorsque tu te mets à découper des annonces, visiter des maisons, mettre de l'argent de côté, faire tes plans d'exécution et commencer à tout décorer dans ta tête. En mettant de l'énergie à réaliser ton désir, celui-ci deviendra un but.

Des centaines de personnes vivent seules. Elles aimeraient rencontrer quelqu'un de compatible avec elles, mais aucune action n'est posée pour y arriver. Tout reste au niveau du rêve. Elles s'écrasent devant la télévision dès leur retour du travail! Il est bien compliqué de rencontrer quelqu'un ainsi... Hors de tout doute, une action est nécessaire, comme prendre l'initiative de parler à quelqu'un de nouveau à tous les jours...

Tu verras : avoir un but te redonnera le goût de vivre. Tu te lèveras le matin plein d'entrain, car tu vivras pour quelque chose.

Par contre, ne sois pas trop rigide avec toi-même. Se fixer un but bien précis dans un temps nettement déterminé et le révéler à tous, c'est bien. Mais ne pas le changer, c'est-à-dire poursuivre un but que l'on ne veut plus vraiment par peur de ce que les autres vont dire ne sera pas bénéfique pour toi.

Lorsque tu veux faire de ton désir un but, consulte ta superconscience pour déterminer si ce but t'est vraiment bénéfique. Elle te le signalera à sa façon.

Si tu n'as aucun but dans la vie, tu manqueras souvent d'énergie. Tu perdras le goût de faire quoi que ce soit. Les jambes, les bras, les yeux, les oreilles, le nez en seront souvent affectés.

"écoute ton corps" LB.
avatar
sissi Admin
Admin

Messages : 434
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 44
Localisation : coucou de limoux

http://oser-etre-moi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 7 besoins du corps émotionnel

Message par Invité le Jeu 14 Fév - 20:46

Là, pas tout à fait d'accord. (Je me permets, hein, de donner mon avis, c'est un forum de discussion)

Je crois que le corps émotionnel, comme tu l'appelles, est aussi le corps des désirs. Dis-moi si je me trompe, mais je pense que tu parles bien du corps astral, qui est le siège des désirs et des émotions.

Une recette pour gérer ses émotions ? En 7 ingrédients ?
Si je puis me permettre, voyons ces ingrédients un à un.

La satisfaction de la beauté, à mon sens, l'est tant que les satisfactions se cantonnent à ce plan là et au plan physique. Lorsque le désir est d'évoluer vers des notions plus nobles, le corps émotionnel se transforme alors, et je crois que la beauté en tant que telle n'est plus une source de maîtrise de l'émotion.

Concernant l'affection, je pense qu'elle doit elle-même tendre vers ce qu'on pourrait appeler une affection "intelligente", gouvernée par le mental. Donc là aussi, maîtriser ses émotions par l'affection... oui, mais par le haut, en maîtrisant l'affection elle-même de façon intelligente.

Concernant la confiance, et plus précisément ce qu'on appelle la confiance en soi, je pense qu'elle est également vouée à évoluer vers une confiance mutuelle, vers la confiance en les autres, en l'humanité entière. Là aussi, je pense que l'évolution de l'égo vers l'unité commune sera une réalité, et aidera forcément à maîtriser ses émotions.

L'appartenance : là je suis d'accord. Je pense que le sentiment d'appartenance permet l'évolution et en procure les situation propices à la maîtrise de ses émotions. Et là encore, ce sentiment pourra évoluer vers une appartenance au sens large, non pas simplement à une famille ou une nation, voire une race, mais à l'ensemble des êtres humains dans un premier temps, puis à l'ensemble de la création ensuite.

Concernant l'espoir, je pense que celui-ci est le fruit d'une faiblesse. Quelque chose qui ressemble à une impossibilité de vivre pleinement ses émotions présentes pour en tirer parti. Certes, je pense que l'espoir aide à maîtriser ses émotions... Mais j'ai bien peur que le piège est qu'il permette à l'égo de ne pas faire face aux difficultés présentes. Donc l'espoir oui, mais en n'oubliant pas qu'il doit rester un simple guide, une direction.

Un but ? Je ne sais pas... Dans l'hypothèse où nous sommes tous tirés irrésistiblement vers le haut, le but de chacun est peut-être de se surpasser, et d'acquérir la sagesse nécessaire à sa propre évolution en tant qu'égo, jusqu'à la maîtrise de ses émotions.

En fin de compte, je pense que le corps émotionnel, tel que tu le décris, est constamment en évolution, et par conséquent la notion sa maîtrise va de pair avec cette évolution.
Du coup, donner des recettes pour maîtriser ses émotions n'est peut-être pas si facile... Je pense que les émotions à terme devront être maîtrisées par le mental, c'est à dire le corps subtil immédiatement supérieur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 7 besoins du corps émotionnel

Message par sissi Admin le Jeu 14 Fév - 22:15

tu confonds le corps émotionnel, mental et physique avec les corps ésotériques (physiques, astral, mental, causal, divin,...)

On est sur terre dans un plan physique, matériel, pour lacher prise et devenir spirituel...tout un chemin de prise de conscience!

Je ressens beaucoup de controle en toi...le texte
ici devrait t'intéresser Surprised
avatar
sissi Admin
Admin

Messages : 434
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 44
Localisation : coucou de limoux

http://oser-etre-moi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 7 besoins du corps émotionnel

Message par Invité le Ven 15 Fév - 11:23

J'ai lu ce lien. Penses-tu que je sois un contrôlant ?

J'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire par corps émotionnel et mental, en dehors effectivement de ce que tu cites en ésotérisme... Peux-tu m'éclairer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 7 besoins du corps émotionnel

Message par sissi Admin le Ven 15 Fév - 12:29

Je ne vais pas te dire si tu es un "contrôlant", c'est à toi de le reconnaître, il se peut que tu sois un fuyant, un masochiste ou un dépendant ou un rigide? Depuis que tu es né, tu portes l'une des ses blessures, ou plusieurs comme moi, prenons en conscience pour en guérir

La différence entre le corps physique , mental et émotionnel est définit par l'humain qui doit faire du "être" une priorité.
Il doit découvrir ce qu'il veut pour "être" heureux et ensuite "faire" des actions en conséquence pour arriver à "avoir" ce qu'il veut Very Happy
La différence est entre le conscient dirigé souvent par notre égo, notre subconcient et notre corps qui les relient
avatar
sissi Admin
Admin

Messages : 434
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 44
Localisation : coucou de limoux

http://oser-etre-moi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 7 besoins du corps émotionnel

Message par Invité le Ven 15 Fév - 18:26

Je vois. Merci pour la réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 7 besoins du corps émotionnel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum