Forum Relation d'aide
Bonjour invité! Merci de t'être inscrit sur le forum Oser être moi.Pour terminer ton inscription, il reste une dernière formalité: procéder à ta présentation dans la partie "présentation des membres"
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Recto colite hemorragique
Mer 3 Juin - 18:35 par sissi Admin

» ABONDANCE
Lun 20 Avr - 15:54 par sissi Admin

» Le laché prise
Ven 13 Mar - 16:07 par sissi Admin

» Entre Parents et enfants
Dim 1 Fév - 11:18 par sissi Admin

» Les mots sont des fenêtres
Dim 1 Fév - 11:15 par sissi Admin

» Démaquillant maison
Dim 1 Fév - 11:11 par sissi Admin

» Exercice Auto -empathie
Dim 1 Fév - 10:33 par sissi Admin

» aimer la main ouverte
Jeu 8 Jan - 12:15 par sissi Admin

» POUR PARDONNER
Lun 17 Nov - 13:14 par sissi Admin

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 18 le Jeu 14 Nov - 10:33
Statistiques
Nous avons 21 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est mvogo roger

Nos membres ont posté un total de 273 messages dans 199 sujets

problème à la prostate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

problème à la prostate

Message par sissi Admin le Mer 19 Oct - 14:02

Prostate (en général)_
La prostate est une glande de l'appareil génital masculin située sous la vessie et qui sécrète un liquide constituant l'un des éléments du sperme.

Elle représente donc le principe et la puissance masculine. Une prostate en santé indique que je sais clairement où je vais, que j'écoute ma voix intérieure. Je vis mes émotions et je sais évacuer le trop-plein. Je suis capable d'être moi-même et maître de ma vie.

Prostate (maux de...)_

La prostate est reliée à mon sentiment de puissance au niveau social et de capacité sexuelle. Puisque ce sont souvent les hommes plus âgés qui ont des troubles de prostate, je dois me demander : est-ce que je me sens satisfait et à l'aise dans ma sexualité ?
Est-ce que je vis de la frustration, de I' impuissance ou peut-être même de la confusion par rapport à ma sexualité et aussi face à ma recherche d'un(e) partenaire peut-être plus jeune ?
Vaudrait-il mieux tout abandonner?
Je me sens peut-être maintenant inutile, inefficace, incapable d'être un « vrai homme ».
Je peux aussi avoir I' impression que je ne suis pas à la hauteur de mes enfants ou un mauvais père. Suis-je encore désirable ?
Je vis la peur intense de ne pas être dans les normes sexuelles que la société a implantées, particulièrement si je suis moi ou un de mes enfants homosexuel: inconsciemment, je sais que l'espèce est en danger dû à une non-procréation.
Suis-je correct avec mes désirs sexuels ou la grosseur de mes organes génitaux ?
Je dois apprendre à me déculpabiliser et à cesser de me mettre de la pression par rapport à la"performance » que la société veut que j'atteigne. Je dois prendre conscience de ma valeur non pas selon mes « prouesses sexuelles » mais en regardant toutes les belles qualités humaines que je possède. Je peux avoir l'impression que je suis mal « accordé » avec ma conjointe, que nous formons un couple mal assorti, surtout au niveau sexuel. Nous formons un amalgame, un mélange qui sort de l'ordinaire.
Est-ce que je réprime mes émotions et mes pulsions créatrices ?
Est-ce que je refuse tout acte érotique dans ma vie?
Je peux vivre un amour platonique qui n'est pas exprimé dans mon corps physique. Si je ne connais pas mes besoins et désirs, c'est comme si j'étais déconnecté de ma personne. Je me sens obligé de me prosterner devant quelqu'un ou même devant le dieu en qui je crois. Cela est humiliant ! J'arrête de me mettre de la pression sur les choses à faire ou que je n'ai plus à faire : est-ce que je me sens vulnérable face à l'argent parce que Je prends ma retraite ? Est-ce que je me sens inutile, étant beaucoup moins dons l'action que lorsque J'étais sur le marché actif du travail?

Si J'ai une difficulté a la prostate, je dois me demander si Je vis de la difficulté et de la culpabilité face à mes petits-enfants ou face à mes propres enfants qui, même devenus adultes, sont pour moi encore comme « tout petits » et « fragiles ». J'ai peur que ceux-ci soient en danger, soit moralement soit physiquement, et plus particulièrement en toute situation qui peut être reliée à la sexualité et qui apparaît à mes yeux comme sale ou qui sort des normes habituelles et établies par la société. Je veux encore être leur protecteur. J'ai l'impression qu'on m'empêche d'être près d'eux.
Si je n'ai pas d'enfant ou de petits-enfants, la difficulté peut être vécue avec un neveu ou un enfant du quartier que je considère » comme faisant partie de la famille ». J'ai tendance à vouloir m'adapter aux attentes des autres. Je veux aussi que les autres se rendent conformes à mes valeurs ou celles de la société. J'ai l'impression que j'ai d'énormes anomalies, et je ne sais trop quoi faire pour être dans les normes. Je me sens souvent étrange, différent des autres. Je n'aime pas mon image de père.
Un adénome survient si j'ai un gros chagrin face à un de mes enfants ou que j'ai l'impression de perdre ma « puissance », au travail ou dans la société. J'ai à apprendre à faire confiance et le fait d'avoir peur qu'il arrive quelque chose de « grave » ou de « mal » aux gens que j'aime ne fait qu'attirer davantage l'objet de ma crainte. J'ai confiance dans le fait que nous sommes tous guidés et protégés intérieurement, y compris ceux pour qui je me fais du souci. J'éviterai ainsi le développement du cancer de la prostate. Ce dernier se manifeste après avoir vécu plusieurs échecs au niveau de mes relations affectives. Je ressens au plus profond de moi-même que j'ai perdu cette dimension masculine nécessaire pour séduire et attirer une compagne. Je suis frustré et amer mais ces sentiments sont habituellement retournés contre moi même. Ma vie n'a plus de sens (souvent lorsque je suis à la retraite). J'ai perdu confiance en mes moyens, en mon image de père et d'homme. Je me suis coupé de ma créativité et du droit au bonheur et à la jouissance.



Prostate (descente de...)


Quand la prostate descend, elle met une grande pression sur la vessie. Elle indique que j'ai de la difficulté à relâcher les sentiments d'inutilité que je me suis construits intérieurement, l'urine représentant la libération de mes émotions négatives. Je me sens confus et j'ai de la difficulté à exprimer mes désirs.



Prostatite
La prostatite est l'inflammation de la prostate. Je peux vivre de déception ou de la frustration, soit face à ce que mon ou ma partenaire attend de mes prouesses sexuelles, soit face à moi-même, car je m'en veux de ne pas être plus viril, plus performant.Je me juge vieux! bon à rien!fini!Je ne peux pas posséder ma partenaire.Mes valeurs ou ma valeur se basent sur des choses matérielles et superficielles. Je me coupe ainsi de mes émotions car j'en ai peur.


avatar
sissi Admin
Admin

Messages : 434
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 44
Localisation : coucou de limoux

http://oser-etre-moi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum